Le concours d’auxiliaire de puériculture

Le concours d’entrée en école d’auxiliaire de puériculture est composé de 3 épreuves de sélection : 2 épreuves écrites d’admissibilité et un oral d’admission.

Le métier d'auxiliaire de puériculture demande de la rigueur. C’est pourquoi plusieurs facultés sont évaluées par le jury, au cours des différents examens : culture sanitaire, logique, raisonnement ou aptitudes relationnelles.

Les différentes épreuves du concours

Entre 2 et 5% des candidates sont admises au concours et intègrent une école. Plus de 96% des élèves décrochent ensuite le diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture.

Les épreuves de sélection sont composées d'une épreuve écrite d'admissibilité de 2 heures en lien avec le domaine sanitaire et social, comprenant 2 parties et une épreuve orale d'admission.

L'épreuve écrite d'admissibilité

L'épreuve écrite d'admissibilité se divise en 2 parties.

  1. Une épreuve de culture générale. A partir d'un sujet d'actualité d'une page maximum, le candidat doit dégager les idées principales du texte et commenter ensuite les aspects essentiels du sujet en question sous la forme de 2 questions maximum. Cette épreuve est sur 12 points et permet ainsi d'évaluer les capacités d'expression écrite et de compréhension du candidat. Une série de 10 questions à réponse courte : 5 questions portant sur des notions de biologie et 5 questions portant sur des notions de mathématiques. Cette épreuve est sur 8 points et permet de tester les connaissances du candidat.
  2. Des tests psychotechniques. Tous les candidats passent le test d'aptitude. Cette épreuve a pour but d'évaluer l'organisation, le raisonnement logique, l'attention et la capacité de concentration du candidat. Elle est notée sur 20 points et dure 1h30. Une note inférieure à 10/20 est éliminatoire. Voici des exemples de tests psychotechniques : test d'organisation (mastermind), test de raisonnement (analogies), test de vocabulaires (synonymes, antonymes, homonymes), test de logique (chiffres sudoku, lettres), test de mémoire (cartes, dominos)...

L'épreuve orale d'admission

Après avoir obtenu une note supérieure à 10/20 à l'épreuve écrite d'admissibilité, le candidat doit passer une épreuve orale d'admission qui consiste à un entretien de 20 minutes maximum avec le jury précédé de dix minutes de préparation.

Cette épreuve comporte 2 volets :

  • Présentation d'un exposé à partir d'un thème sanitaire et social et réponse à des questions. Cette partie est notée sur 15 points et permet d'évaluer l'expression orale et sa capacité à argumenter.
  • Entretien de motivation lors d’une discussion avec le jury sur l'intérêt que la candidate porte à son projet professionnel. Notée sur 5 points, cette partie permet d'évaluer la volonté de la candidate à exercer ce métier.

Une note inférieure à 10/20 est éliminatoire. Au vue de la note obtenue à l'épreuve, le jury établit une liste principale pour les candidats retenus et une liste complémentaire pour les candidats en attente d'être admis en école d'auxiliaires de puériculture.

Les conditions d’admission pour le concours
Auxiliaire puericulture concours

Pour être admise à suivre les études conduisant au diplôme d'auxiliaire de puériculture, les conditions sont les suivantes :

  • Il faut que le candidat ait 17 ans au moins à la date de l'entrée en formation. Dès 16 ans, le candidat peut passer toutes les épreuves du concours, mais il faut avoir 17 ans obligatoirement au jour de l'entrée en formation.
  • Aucune limite d’âge n’est imposée aux candidats pour se présenter aux épreuves du concours.
  • Etre titulaire du diplôme national du brevet ou du CAP petite enfance ou d'un diplôme du secteur sanitaire ou social homologué au niveau V minimum.
  • Il faut satisfaire aux épreuves de sélection.

Pour s'inscrire aux concours d'auxiliaire de puériculture, le candidat doit télécharger au moment où le retrait des dossiers est possible, le dossier d'inscription sur internet ou le retirer directement à l'institut de formation de son choix.

Le candidat doit ensuite remplir ce dossier avec attention. Il ne doit pas oublier de joindre les photocopies des diplômes obtenus, s’il veut bénéficier d’une dispense d’épreuve de culture générale. Seules les candidates titulaires du diplôme d’Etat d’aide-soignante ont une dispense totale d’épreuves et sont sélectionnées sur dossier.

Avant la date limite de dépôt du dossier, il faut que le candidat dépose ou expédie son dossier à l'institut de formation ainsi qu'un chèque de frais d'inscription au concours (le montant peut varier selon l'école choisi).

Le candidat recevra une convocation pour lui annoncer la date et l'heure de ses épreuves.

La préparation du concours d’auxiliaire de puériculture
Préparation au concours d'auxiliaire de puériculture

Afin d'être mieux préparée pour ce type de concours, il est conseillé de faire une préparation aux concours, afin de décrocher le diplôme très rapidement.

Il existe plusieurs méthodes pour préparer son concours :

  • La préparation aux concours dans un établissement agréé par l'Education Nationale (Maisons Familiales Rurales, établissements privés sous contrat ou hors contrat).
  • La préparation à domicile où il faudra se munir d'un grand nombre de livres comme par exemple Guide pour l'entrée en école d'auxiliaire de puériculture et être assidu dans son travail.
  • La préparation aux concours à distance qui vous permettra de garder le rythme scolaire et avoir un bon suivi tout en restant à votre domicile.

Le choix du type de préparation dépend de chacun, de ses attentes, de son emploi du temps et bien sûr de ses motivations. Toutes ces préparations nécessitent un travail sérieux et régulier et une grande motivation de la part du candidat.

Très souvent, la durée moyenne de ces formations est de 6 mois (de septembre à mi-février car les concours commencent fin février, début mars).