Le test psychotechnique du concours d’auxiliaire de puériculture

Obligatoire pour tous les candidates, le test d’aptitude est une épreuve redoutée, qui demande un entraînement, afin de ne pas se laisser surprendre le jour de l’épreuve.

Durant 1h30, les candidats doivent répondre à des questions de logique, qui ne demandent aucune connaissance particulière dans le secteur de la petite enfance.

A la manière d’une épreuve de mathématiques, la notation ne laisse aucune place à la subjectivité.

Vous cherchez à préparer le concours d'Auxiliaire de puériculture ? Cours Minerve peut vous aider efficacement à obtenir votre concours d’entrée en Ecole. Demandez à recevoir une documentation gratuite ! Etudiez de chez vous à votre rythme et sans contrainte !

Des exercices d’analyse, raisonnement et organisation

Les tests psycho-techniques font appel à différentes notions requises pour l’exercice du métier d’auxiliaire de puériculture. Le test d’aptitude est divisé en plusieurs parties.

1/ Une épreuve numérique pour évaluer les capacités d’analyse

Il est nécessaire de bien maîtriser les opérations telles que l’addition, la soustraction, la multiplication ou la division.

Les exercices peuvent se révéler complexes sans calculatrice comme le calcul d’un pourcentage ou d’une fraction. Une bonne maîtrise de l'arithmétique est nécessaire.

L’observation est une qualité essentielle pour une professionnelle. L’épreuve d’attention permet donc d’évaluer cette capacité, dans un moment de stress, ainsi que la mémoire.

2/ Des tests de logique pour mesurer la capacité de raisonnement

Les tests de logique demandent un certain entraînement. La plupart du temps, il est nécessaire de continuer une suite de chiffres, de lettres, de figures géométriques, de dominos, de cartes... Il n’y a pas d’apprentissage de la logique, lors de la préparation au concours, mais simplement une compréhension plus rapide des exercices, ce qui permet de gagner du temps.

Une bonne maîtrise de la langue française est demandée pour une auxiliaire de puériculture, en contact permanent avec des enfants, en apprentissage de la parole. Sous forme de QCM, la candidate doit définir des mots, des expressions, des proverbes ou encore donner la bonne orthographe d’un mot.

3/ Des questions pour démontrer ses facultés d’organisation

Le métier d’auxiliaire est régi dans un système d’organisation rigoureux. L’auxiliaire de puériculture doit donc s’adapter à cette discipline.

Par exemple, lors de l’épreuve, il peut être demandé aux candidates d’établir un planning d’accueil de crèche, pour une demie-journée ou une journée, selon des éléments donnés dans l’exercice. La réponse doit être pertinente et précise.

Accessible sans diplôme
Besoin d'être guidée ?
Demandez à être contactée par un conseiller Cours Minerve par téléphone pour étudier votre situation et recevoir une documentation
La maîtrise des différents exercices psychotechniques
Test d'aptitude du concours d'auxiliaire de puériculture

Une solide préparation est nécessaire pour réussir le test d’aptitude. 1H30 est un laps de temps très limité, pour terminer l’épreuve. Un sérieux entrainement est nécessaire pour ne pas perdre du temps pour la compréhension des consignes et bien maîtriser les différents exercices.

Le test d’aptitude comprend un grand nombre d’exercices, qui peuvent être sur 20 voire 40 pages. La candidate doit rester concentrée et garder son sang-froid. Il est inutile de se laisser impressionner par le nombre de pages. Il existe de nombreux ouvrages dédiés aux tests psychotechniques spécifiques aux auxiliaires de puériculture, afin de travailler sur les différentes formes d’exercices.

La gestion du temps est une donnée essentielle pour réussir cette épreuve notée sur 20. Les tests psychotechniques ne demandent pas de connaissances spécifiques du secteur sanitaire ou médico-social.

Même si l’épreuve est écrite, il n’a quasiment pas de partie rédactionnelle. La plupart du temps, la candidate barre, entoure ou coche les réponses.

Ils font appel à des notions d’analyse et d’observation. Trop de précipitation ne permet pas de voir les détails pertinents. A noter : une note inférieure à 10 est éliminatoire.

Quelques exemples d’épreuves d’aptitude
Exemple de suite logique pour le concours d'auxiliaire

Les exercices peuvent être sous formes diverses, rapides à compléter. La candidate n’a pas pas besoin d’écrire lors de cette épreuve. La majorité des questions sont des QCM.

La logique est évaluée en complétant des suites de nombres ou de formes géométriques, avec des cartes, dominos…

Les mathématiques sont abordées de manière simple, par le biais de calcul avec des opérations d’addition, soustraction, multiplication, division comme 55 + 55 + 55 + 55 - 5 ou un pourcentage.

L’aptitude verbale est testée par des suites de mots, le fait de trouver un intrus ou un mot contraire (antonyme), la connaissance de proverbes et d’expressions françaises.

L’auxiliaire de puériculture doit avoir des capacités de prise de décision rapide, d’initiative et d’organisation. La réalisation d’un organigramme peut lui être demandée au cours d’un court exercice.

Votre expert du secteur paramédical

Durée de la préparation, méthodologie, mode d’évaluation, facilités de paiement en fonction de votre budget … EN SAVOIR PLUS