Les écoles d’auxiliaires de puériculture

En France et aux DOM / TOM, près 130 instituts de formation d’auxiliaires de puériculture organisent des concours et préparent au diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture (DEAP).

L’école peut être un établissement public ou privé. Quelque soit leur statut, tous les organismes de formation sont agréés par la région et dispensent les mêmes matières, avec un programme unique.

Avec une portée nationale, le DEAP est attribué, suite une série d’examens de fin d’année identique.

Vous cherchez à préparer le concours d'Auxiliaire de puériculture ? Cours Minerve peut vous aider efficacement à obtenir votre concours d’entrée en Ecole. Demandez à recevoir une documentation gratuite ! Etudiez de chez vous à votre rythme et sans contrainte !

Liste des écoles et organismes de formation

Avant de passer le concours, renseignez-vous sur les différents types d’instituts et d’établissements qui proposent la formation d’auxiliaires de puériculture.

Téléchargez gratuitement la liste des écoles d’auxiliaires de puériculture en France dans ce document au format pdf.

Les lycées proposent une formation gratuite. Vu que la seule condition pour passer le concours est d’avoir 17 ans, la formation est plutôt destinée aux personnes qui sont scolarisées au moment du concours ou déscolarisées depuis moins d’un an. Si la personne est sortie du système scolaire, depuis plus d’une année, la formation est payante.

Les hôpitaux publics peuvent proposer de la formation d’auxiliaires, à condition d’être des CHU (centres hospitaliers universitaires). La formation est payante. Seule l’Assistance publique dans les hôpitaux de Marseille et de Paris offre une formation gratuite.

L’élève auxiliaire peut intégrer différents types d’instituts, dont la formation est payante : Croix rouge, Institut de soins infirmiers (IFSI) avec une section auxiliaire de puériculture ou privé.

Les organismes de formation professionnelle comme les Greta et les Centres de formation d’apprentis (CFA) sont plus destinés aux demandeurs d’emploi ou aux salariés.

Le nombre de places attribué par promotion, suite au concours, est contingenté par un numerus closus, qui peut varier à la hausse ou à la baisse d’une année à l’autre.

Les élèves auxiliaires de puériculture peuvent recevoir des enseignements différents selon les écoles. Toutefois, il est nécessaire de rappeler que le programme est unique et que les examens de fin de formation se solde par un diplôme d’Etat, ayant valeur identique pour toutes.

Sauf pour les élèves en cursus partiel ou sous contrat, le nombre de stages est identique, quelque soient les écoles. Ces derniers valident le diplôme et font l’objet d’un suivi par un professeur référent.

Accessible sans diplôme
Besoin d'être guidée ?
Demandez à être contactée par un conseiller Cours Minerve par téléphone pour étudier votre situation et recevoir une documentation
Méthode pour choisir son école
Ecoles auxiliaire puericulture

Bon nombre de candidates au concours d’auxiliaires de puériculture n’ont pas l’impression de pouvoir choisir leur institut de formation. Elles intègrent l’école la plus proche de leur domicile où elles sont admises.

Chaque école peut avoir son propre projet pédagogique, grâce auquel chaque élève peut mettre en place son parcours professionnel personnalisé, en fonction de la nature des stages choisis.

Avant de passer le concours, il est important, de lire la documentation de l’école et de visiter le site internet.

Il ne faut pas hésiter à aller à la rencontre des écoles, pour concrétiser son projet. Si cela est possible, rendez vous aux portes ouvertes, pour aller à la rencontre de l’équipe enseignante.

Une telle visite peut être un atout supplémentaire lors de l’oral d’admission, pour montrer sa motivation.

Il est important de vérifier, avant l’inscription au concours, si l’organisme propose des formations en apprentissage, en contrat de professionnalisation ou en cursus partiel, pour les personnes qui ont déjà un diplôme dans le secteur sanitaire et social.

Les services et les dépenses annexes à l’école
Services supplémentaires institut de formation

Au cours d’une année de formation, l’élève auxiliaire doit prévoir un budget prévisionnel, pour assurer financièrement les différents frais qui lui incombent. En fonction de la situation géographique de l’institut par rapport au domicile de l’élève et les prestations complémentaires fournies par l’école, ces derniers peuvent être variables et doivent être anticipés, avant l’inscription au concours.

Le logement est souvent le poste de dépense principale pour une étudiante. Certaines écoles bénéficient de chambres étudiants, à un prix très raisonnable par mois. Vu que la formation se déroule en alternance, l’élève peut être amené à changer de ville pour un stage. Il est possible d’opter pour des solutions plus souples qu’une location avec bail : foyer jeunes travailleurs ou résidences étudiantes, avec des contrats de la location de courte durée.

Les frais de restauration sont également à prévoir. Les instituts de formation au sein des CHU permettent de déjeuner à tarifs préférentiels dans les restaurants hospitaliers.

Les instituts de formation conseillent à leurs élèves d’acheter de la documentation (revues et livres). Au cours de l’année, des ouvrages peuvent compléter la compréhension des cours et faciliter l’apprentissage. Ils proposent des outils pratiques pour assimiler les connaissances. Bien qu’ils ne soient pas imposés par les enseignants, ils sont vivement recommandés pour les élèves candidates au DEAP.

Il est parfois exigé d’acheter des tenues professionnelles. Certaines écoles obligent leurs élèves à acquérir une tunique médicale et un pantalon assortie, de manière à ce que les établissements les accueillant en stage n’aient pas besoin de prêter des tenues.

Votre expert du secteur paramédical

Durée de la préparation, méthodologie, mode d’évaluation, facilités de paiement en fonction de votre budget … EN SAVOIR PLUS