La formation d’auxiliaire de puériculture

Suite à l’obtention du concours, l’élève intègre une école, durant une année assez intensive, pour obtenir le diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture (DEAP).

Un travail régulier doit être fourni, afin de pouvoir valider son année. Cette dernière se termine par une évaluation continue, via les stages et des examens de fin d’année.

Vous cherchez à préparer le concours d'Auxiliaire de puériculture ? Cours Minerve peut vous aider efficacement à obtenir votre concours d’entrée en Ecole. Demandez à recevoir une documentation gratuite ! Etudiez de chez vous à votre rythme et sans contrainte !

Les différents types de formations

Etape cruciale, avant d’entrer dans le monde du travail, l’auxiliaire de puériculture alterne cours et stages, ce qui lui permet de maîtriser des savoir-faire et d’acquérir des connaissances en lien avec l’enfant.

La formation est accessible à partir de 17 ans, afin de pouvoir décrocher son diplôme à 18 ans et entrer dans la vie active, une fois majeure.

Il n’y a pas d’âge maximal pour intégrer la formation, sauf pour l’apprentissage, où l’élève doit avoir 25 ans ou plus à la date de l’entrée en formation.

Il existe différentes façons d’être formée au métier d’auxiliaire de puériculture.

  • La formation initiale de l’auxiliaire de puériculture. Sur 10 mois, l’élève développe ses compétences, à travers 6 stages et 8 modules de cours théoriques, soit 1435 heures.
  • Le cursus partiel (les dispenses de modules de formation). Destiné aux professionnelles diplômées du secteur paramédical ou bénéficiant d’une VAE (validation des acquis d’expérience), le cursus partiel permet de bénéficier de passerelles et raccourcir la durée de la formation.
  • La formation en apprentissage ou professionnalisation d’auxiliaire de puériculture. Sur 18 mois, la future auxiliaire de puériculture partage son temps de formation entre son lieu de travail, en tant qu’apprentie ou stagiaire, ses lieux de stage et l’institut de formation. Aux 17 semaines de formation et 24 semaines de stage clinique, 28 semaines en entreprise s’ajoutent pour la personne en contrat d’apprentissage ou professionnalisation.

Même s’il existe différentes formations, le programme de la formation est commun. La formation se partage entre des stages cliniques et des modules de formation théoriques.

Ces derniers peuvent prendre des formes différentes : cours, travaux en groupe ou séances d'enseignement pratique. Les élèves sont soumises aux mêmes examens, pour valider leur diplôme d’Etat.

A la fin de sa formation, l’auxiliaire de puériculture doit être capable de communiquer avec l’enfant, soutenir la famille et accompagner l’enfant dans son quotidien (hygiène, confort, éveil...).

Sans se substituer à la famille, elle doit aider les parents à jouer leur rôle à la fois affectif et éducatif.

Avec le diplôme d’Etat, elle peut envoyer sa candidature au poste d’auxiliaire de puériculture. Le taux de réussite est très haut aux examens : il est de 98%. Les 2% restants peuvent redoubler leur année et valider les modules manquants.

Accessible sans diplôme
Besoin d'être guidée ?
Demandez à être contactée par un conseiller Cours Minerve par téléphone pour étudier votre situation et recevoir une documentation
Le coût de l’institut de formation
Déroulement de la formation

Payante, le montant de la formation d’auxiliaire de puériculture s’élève entre 2000 et 4500 euros pour l’année.

Très souvent, les instituts de formation proposent un échelonnement des paiements, afin de faciliter le financement de la formation d’auxiliaire de puériculture de l’élève.

En parallèle aux instituts de formations, les lycées proposent des formations d’auxiliaire de puériculture, qui peuvent être gratuites, à condition d’avoir le statut d’étudiante et de ne pas avoir interrompu ses études depuis plus d’un an.

Les écoles de l’Assistance Publique - Hôpitaux de Paris (APHP) proposent également une formation gratuite, mais le nombre de places est extrêmement réduit.

Pôle emploi, la Mission locale, le Conseil régional ou encore le Fongecif peuvent aider au financement de la formation, sur étude de dossier.

Il est important d’anticiper les possibilités de financement avec le budget nécessaire à allouer, car s’ajoutent à la formation d’auxiliaire de puériculture, des frais d’hébergement, de restauration, de livres, de tenues professionnelles, de transport...

La durée, le nombre et les lieux de stage
Formation d'auxiliaire de puericulture

La future auxiliaire de puériculture doit réaliser 24 semaines de stages soit 6 stages de 4 semaines chacun :

  • 2 stages en structure d’accueil d’enfants de moins de 6 ans
  • 1 stage dans un service de maternité dans un hôpital ou clinique
  • 1 stage dans un établissement accueillant des enfants malades
  • 1 stage dans une structure libre en corrélation avec le projet professionnel de la future auxiliaire de puériculture
  • 1 stage dans une structure accueillant des enfants en situation de handicap ou à l’aide sociale à l’enfance ou en pédopsychiatrie (pouponnière, MAS maison d’accueil spécialisée, centre de convalescence...).

Durant le stage, l’élève auxiliaire effectue 35 heures hebdomadaires de travail. Elle est intégrée dans les roulements. Elle peut aussi bien travailler de jour comme de nuit. Les stages durant la formation ne sont pas rémunérés.

Votre expert du secteur paramédical

Durée de la préparation, méthodologie, mode d’évaluation, facilités de paiement en fonction de votre budget … EN SAVOIR PLUS