Préparer le concours d’auxiliaire de puériculture

Afin d’appréhender au mieux le concours d’auxiliaire de puériculture, il est nécessaire de travailler en amont les sujets des épreuves d’admission.

Le concours est sélectif et sa préparation demande un investissement important de temps et de travail.

Le choix du type de préparation dépend de chacun en fonction de ses attentes, de sa situation personnelle et familiale, de son emploi du temps et de ses motivations.

Vous cherchez à préparer le concours d'Auxiliaire de puériculture ? Cours Minerve peut vous aider efficacement à obtenir votre concours d’entrée en Ecole. Demandez à recevoir une documentation gratuite ! Etudiez de chez vous à votre rythme et sans contrainte !

Réussir sa préparation au concours

Près de 4000 candidates sont admises en écoles d’auxiliaires de puériculture, chaque année.

La préparation au concours demande une grande discipline mais également de l’anticipation.

Le concours se déroule de manière annuelle et doit se préparer bien à l’avance, pour assimiler un grand nombre de notions techniques et générales.

Rigueur et régularité de travail

Que l’on choisisse une préparation présentielle, à distance ou via des annales, il est essentiel d’être assidue dans son travail et de garder le rythme.

Une formation présentielle représente environ 30 heures de cours par semaine, auxquelles il est nécessaire de consacrer au moins 1H30 de travail personnel par jour, pour relire ses cours et préparer les devoirs à venir.

Une formation à distance ou grâce aux annales demande un travail supplémentaire de compréhension et de réflexion. Il est essentiel de s’instaurer une discipline et se créer un calendrier de travail.

Anticiper ses révisions pour la réussite du concours

Avec un programme dense, il est nécessaire de réviser le plus tôt possible. Le travail de dernière minute, source de stress, peut amener à faire des impasses et à ne pas revoir tous les sujets importants pour l’examen.

Même si l’on a aucune certitude d’être retenue pour l’épreuve d’admission, l’oral doit être travaillé, car c’est bien cette épreuve décisive qui permettra d’obtenir le concours.

Il faut compter au minimum 6 mois de révision à hauteur de 2 heures par jour.

L’idéal est de débuter en septembre jusqu’à février car les concours commencent, la plupart du temps, début mars.

Accessible sans diplôme
Besoin d'être guidée ?
Demandez à être contactée par un conseiller Cours Minerve par téléphone pour étudier votre situation et recevoir une documentation
Les méthodes et techniques pour réviser le concours
Se préparer au concours

Toutes les préparations nécessitent un travail sérieux et régulier, ainsi qu’une grande détermination de la part du candidat.

Il est possible d’intégrer une classe préparatoire aux concours d’auxiliaire de puériculture dans un organisme de formation ou un établissement agréé par l’Education nationale (Maisons Familiales Rurales, établissements privés sous contrat). Pour une année, il faut compter en moyenne 2000 euros.

Certains organismes proposent des modules de formation de 20 à 35 heures, pour préparer une épreuve spécifique. Le tarif est environ de 400 euros.

A domicile, la préparation peut se faire en toute autonomie, à l’aide d’annales ou autres méthodes (livres d’édition récente). Il est fondamental de faire une veille permanente sur les sujets médico-sociaux et sanitaires et réviser au quotidien, tout en faisant régulièrement des examens blancs.

La préparation aux concours à distance permet d’adapter ses plages de révision à son emploi du temps. L’organisme de formation envoie par courrier ou en ligne, le programme de préparation, avec les cours et des exercices.

La candidate renvoie les exercices à un professionnel de l’institut de formation pour correction. Il peut même avoir un forum d’entraide entre élèves et une plateforme d’e-learning, pour poser ses questions.

Les prestations préparatoires pour un demandeur d’emploi
Préparation présentielle du concours

Le concours peut être un moyen d’opérer une vraie reconversion professionnelle.

Une personne en recherche d’emploi peut consacrer du temps à préparer le concours d’auxiliaire de puériculture.

Les frais de préparation en présentiel ou à distance restent à sa charge. Elle peut éventuellement bénéficier des prestations préparatoires à l’emploi, c’est-à-dire des modules de préparation au concours de 30 heures maximum, via des organismes privés dont les formations sont pilotées et financées par Pôle emploi.

Généralistes, ces préparations regroupent des personnes qui passent toutes sortes de concours administratifs. Elles ont en commun des modules de français et de mathématiques. Ensuite, chaque élève passe en autoformation pour les matières spécifiques aux épreuves du concours, sur des logiciels ou via des livres à disposition.

Une fois le concours obtenu, la personne bénéficie d’une prise en charge du coût de la formation, grâce au Conseil régional, qui la finance.

Durant l’année d’études, Pôle emploi indemnise la personne par le biais de l’allocation de retour à l’emploi par la formation (AREF).

Votre expert du secteur paramédical

Durée de la préparation, méthodologie, mode d’évaluation, facilités de paiement en fonction de votre budget … EN SAVOIR PLUS